Discuz! Board's Archiver

tl36idoa58k 發表於 2013-5-30 19:18

sac longchamp Remo

s du préfet, la prime de licenciement serait financée par des fonds de l'État qui transiteraient par le district de Givet. Une grosse somme pour un groupement de communes qui, tirant une langue de terre en territoire belge, compte plus de 20 % de chômeurs et beaucoup d'entreprises en difficultés. Au total, cette somme dépasse, en effet, les dix millions de francs. On sait qu'en contrepartie de cet effort l'État se serait engagé auprès du district à débloquer des crédits pour l'école, mais tout de même ! Il apparaît plus crédible qu'au final et au vu de la bombe sociale qu'est devenue Givet en quelques jours, faisant quelques émules, on se soit décidé chez Rhône-Poulenc à lâcher une enveloppe, à condition que tout cela reste secret. C'est que le groupe a d'autres risques de conflits sur le feu, comme celui qui pourrait éclater au centre de recherche d'Aventis à Romainville (Seine-Saint-Denis) où l'avenir devient incertain. En tout cas,[url=http://www.saclongchamppasccher.com]sac longchamp[/url], chez Cellatex, on ne regrette pas d'avoir interpellé Rhône-Poulenc, et hier après-midi, c'est avec une réelle fierté que les salariés ont approuvé le protocole d'accord en décidant de mener jusqu'au bout toutes les opérations de sécurité qui permettront de désamorcer l'usine. " On vous préviendra quand vous pourrez prendre possession des lieux ", a dit Christian Larose au préfet pressé d'en finir. Mais pas question pour les Cellatex de se laisser déposséder d'une victoire et de leurs responsabilités. Les ouvriers ont décidé de remettre l'entreprise aux normes de sécurité et de la mettre à disposition des responsables des pouvoirs publics à une date qu'ils jugeront adéquate, mais aussi de faire la fête. Pour Christian Larose, " la mobilisation et la solidarité qui s'est manifestée autour de Givet a pesé sur les négociations alors que l'irréparable n'a pas été commis (...), comme a pesé aussi le poids des médias ", qui ont largement couvert ce conflit social. " Reste plus, maintenant,[url=http://www.saclongchamppasccher.com]sac longchamp pliage[/url], qu'à trouver du boulot ", disait-on hier à Givet. Bien sûr, Cellatex, c'est fini,[url=http://www.lunettesraybanpaschere.com]lunettesraybanpaschere[/url], d'autant que le préfet avait précisé dès le début des négociations qu'il n'y a aucune offre de reprise crédible, mais chez Karim, Nathalie, Remo, Robert, Manuela, Mourad et quelques autres, le succès de leur action les renforce dans leur conviction d'exiger des pouvoirs publics qu'ils tiennent leurs promesses pour le développement économique de la région. Lundi dernier, le préfet avait, en effet, parlé d'un plan visant à créer huit cents emplois. " C'est pour quand ? ", demande-t-on maintenant à Givet. Pierre Agudo  0 commentaire  La discussion est fermée : vous ne pouvez pas poster de nouveaux commentaires.Social-Eco -    le 21 Juillet 2000  M CHIRAC PRÉF Ograve;RE LE SUMO   REGARD EN COULISSE  JEAN-PIERRE LÉONARDINI  Fin connaisseur de la civilisation asiatique et singulièrement de la culture nippone, M. Jacques Chirac, en déplacement au Pays du soleil levant pour participer au sommet Europe-Japon, s'est offert dès son arrivée une escapade à Nagoya, où se tient l'un des six grands tournois annuels des lutteurs de sumo, dont il est un amateur éclairé. N'est-ce pas à lui qu'on doit la première exhibition de sumotori à Bercy, lorsqu'il était maire de Paris ? Il est indéniable que le spectacle de ces montagnes de muscles enrobés de viande, agissant à la vitesse de l'éclair pour éjecter l'adversaire hors d'une aire réduite, a de quoi inspirer un homme harcelé de tous côtés par une bande de nains (relativement au gabarit de ces sportifs pléthoriques, tout individu de taille moyenne n'est-il pas un freluquet ?) pendus à ses basques dans les guerres picrocholines qui font rage autour de l'Hôtel de Ville de la capitale. Que pèse, de loin, par exemple, un Jean Tiberi face à l'Hawaïen Akebono, qui jauge plus de deux mètres sous la toise et accuse quelque deux cent trente kilos sur la balance ? Pas lourd, sans doute, mais l'actuel maire de Paris, pour frêle qu'il soit sur ses bases, n'entend pas être balayé du tatami électoral.
Related articles:

  
   [url=http://www.qyaca.com/home.php?mod=space&uid=32509]http://www.qyaca.com/home.php?mod=space&uid=32509[/url]
  
   [url=http://www.miniemotomaniaci.it/nuovo/index.php?option=com_xijc&view=captcha]http://www.miniemotomaniaci.it/nuovo/index.php?option=com_xijc&view=captcha[/url]
  
   [url=http://ina32.com/2013/03/32.html#comments]http://ina32.com/2013/03/32.html#comments[/url]

頁: [1]

Powered by Discuz! Archiver 7.0.0  © 2001-2009 Comsenz Inc.